Pierre Guillaume

Zu ihm muss man eigentlich nichts mehr sagen. Der Star der Nischenparfümerie, eine wunderbare Person, unglaublich charismatisch und sympathisch. Und gerne bereit, sich auf ein Interview einzulassen, das alle Sprachbarrieren sprengt.

 

What qualities are you looking for in a perfume?

Faut juste qu’il me plaise…je suis mon premier juge.

 

And then many other judges follow - customers and bloggers. Let's start with the first ones: What do they like best? What are your best-sellers?

Isparta requière à lui seul et depuis son lancement 20 % de notre capacité de production…qu’il a d’ailleurs totalement bouleversé puisque nous sommes en permanence en flux tendu sur cette note. Le top 10 «2014» est dominé par Cozé qui est revenu en force de façon assez inexpliquée, puis suivent Jardins de Kérylos et L’eau Guerrière…

 

Can you guess why they are so popular?

Je n’ai aucune explication… Il n’y a pas de formule magique (sinon on ne sortirait que des best-sellers !) et on ne sait pas pourquoi telle fragrance suscite un engouement particulier : il faut juste se contenter de s’en réjouir. C’est peut être simplement une question de timing : la bonne fragrance au bon moment…quand le public est prêt… Une fragrance

comme Brûlure de Rose a démarré lentement mais ne cesse de remonter dans notre classement depuis ses débuts : la fragrance n’a pas changé mais le gout et les attentes du public oui… ce qui semblait «bizarre» ou hors cadre il y a 8 ans s’inscrit dans l’air du temps aujourd’hui… Je veux pouvoir imaginer et composer le prochain PG sans penser à son accueil après Isparta…il sera meilleur ou moins bon, çà le public jugera, mais il sera différent, je m’y engage.

 

What feelings are they transporting? Can you tell me situations that are perfect for wearing them?

Il faut poser cette question aux utilisateurs et seulement à eux… je me contente de raconter des histoires odorantes, chacun se les approprie à sa convenance et selon ses attentes et ses gouts.

 

The best-sellers of your collection aren’t the perfumes the bloggers like best, as you've often mentioned. For example "Djhenné" and "Musc Maoci" aren't the bloggers' darlings. How would you explain this phenomenon?

Les bloggers n’ont sans doute pas les mêmes attentes que les gens qui nous aiment, achètent et portent nos parfums et qui nous permettent de poursuivre notre activité. Je suis un pur produit de la blogosphère parfumée, sans internet personne ne serait venu chercher mes parfums au fin fond de la France…j’ai parfaitement conscience de ce que je dois à certains bloggers qui ont permis d’enrichir les moteurs de recherches de mon nom…la plupart faute de temps ou d’envie ont rendu leur tablier

laissant place à une nouvelle vague dont la fraction française me boycotte et s’applique à m’ignorer, ce qui me va bien au final. Tout comme les marques de parfums de niche, de nouveaux blogs fleurissent chaque jour avec la même vigueur, diluant ainsi le propos jusqu’à le rendre inaudible et sans portée. En revanche j’ai vite compris que ne rechercher que la reconnaissance des commentateurs du parfum constituait une erreur stratégique majeure, qui ne permet pas la pérennité d’une entreprise comme

la mienne. L’enjeu et la difficulté résident dans la capacité à créer ce que l’on aime tout en restant connecté avec son public, nos clients qui sont aussi nos mécènes. Avancer à bonne allure : ni trop vite ni trop lentement.

 

Your statement to „Musc Maori“, please!

Musc Maori… est une fragrance phare de notre catalogue, et même si parfois il nous lasse ici au labo, lorsque nous le produisons je comprends que dans ses excès il séduise toujours son public… D’ailleurs sous sa trame chocolatée j’ai récemment redécouvert avec la fierté du professeur corrigeant la copie de l’élève, la structure musquée lactée que j’avais assemblée il y à 10 ans déjà (2005), et je me dis qu’un simple effeuillage suffirait à produire une fragrance totalement inédite…à suivre.

 

Concerning „Djhenné“: it is called a „warm shadow“ and „the olfactory theme of the Oasis“ on your website but I also read that you brought up another way of looking at it: „warm, male skin, slightly dirty“. How sensual should a perfume be in your opinion? And why these two totally different descriptions?

Les définitions ne sont pas opposées au contraire, pour moi Djhenné raconte une même histoire : c’est Lawrence d’Arabie qui avance dans le désert sur son cheval et aperçoit cette oasis au loin…sa peau chaude, transpirante dans ce paysage minéral et le contraste de cet écrin de vie et de fraîcheur que constitue l’oasis… La beauté comme la sensualité sont des notions à géométrie variable, certaines personnes trouvent les notes animales et sales sensuelles, alors que pour d’autres elles sont juste un tu l’amour….là encore pas de règle.

 

You used the photo – refining technique only for two of your scents but it is very often presented as something totally typical for your perfumes. How do you feel about that?

Ceux qui parlent à tord et a travers sans me connaître ou sans connaître mon travail m’indiffèrent totalement. D’ailleurs en bien ou en mal, l’importance c’est qu’on parle de mes parfums, le contraire de l’amour n’est pas la haine mais l’indifférence…

 

Some of your perfumes are often called „gourmands“. Do you agree with that?

C’est un catalogage facile et réducteur…Il n’ya pas plus de notes «gourmandes» chez PG qu’ailleurs. Ou alors qu’on m’explique en quoi Aomassaï, Musc Maori, Praliné de Santal, Tonkamande ou Brûlure de Rose sont plus gourmands que Miel de Bois, Rahät Loukoum, Louve, Rousse, Fille en aiguilles, Jeu de Peau, Santal Majuscule, El Attarine ou Arabie ???

 

Is there any perfume in one of your lines that is mainly art and that is difficult to wear because it is too complex?

Les fragrances de la collection Sur Invitation essentiellement…les chypres aux constructions anciennes, les cuirs très centrés sur la «matière» restent des notes difficiles, peu plébiscitées par le public. C’est comme le corset en mode féminine, c’est beau… mais son inconfort frôlant la torture en fait une relique d’une autre époque et le condamne à l’obsolescence définitive malgré tous les come-backs annoncés...

 

Can you imagine wearing the same perfume every day? And are your perfumes made for that kind of use?

C’est à proscrire totalement, les amateurs de beaux souliers savent qu’on doit les laisser sécher pour les faire durer, il en est de même avec le parfum, éviter de le porter plus de deux jours consécutifs et alterner. De toute façon comme on adapte sa tenue à sa journée et on choisi son parfum selon son humeur et le message que l’on veut envoyer aux autres …

 

Today luxury is a big topic in niche perfumery. Why do you think that high-priced fragrances are so appealing for many people?

J’imagine qu’ils estiment que si c’est très cher c’est forcément très bien…ils font confiance aux marques, c’est bien pour les marques. La nature humaine est ainsi faite, on considère, respecte et prenons plus soin de ce qui nous a couté cher…même si je pense que certains en abuse, si tout le monde s’y retrouve qui suis-je pour les juger ?!

 

At the end something completely different – What are the most beautiful things in life for you?

Faire un travail qu’on aime, le quotidien avec la personne qu’on aime, avoir des vrais amis et être en bonne santé. Priceless.

 

A perfect final statement. Merci beaucoup, Pierre!